Soyons fous !

Aujourd’hui je vous embarque en enfance grace au plastique fou !

En me baladant sur Pinterest dans l’optique de glaner de l’inspiration pour des bijoux, je suis tombée sur de jolies créations en plastique fou… mais si, vous savez, le plastique qui rétréci quand on le met au four ! Je me souviens que je faisais ça quand j’étais plus petite. On dessinait de gros dessins pour ensuite les passer au four et hop, magie, c’est tout petit.
Pour tout vous dire il y a encore une de mes “sublimes” créations dans le salon de mes parents : une ribambelle d’étoiles.

Pour remettre le plastique fou au goût du jour, pour le faire découvrir à celles et ceux qui n’ont jamais pratiqué, je vous livre ici quelques astuces et créations de mes blanches mains. Il faut savoir que le plastique fou peut être utilisé de 1001 façons. En bijoux, aimants, décorations… Je vais proposer aux neveux et nièces de confectionner des portes-clés ou aimants le week-end prochain. J’espère que ça va plaire !
Je vous laisse avec la suite. N’hésitez pas à nous dire en commentaire s’il vous arrive d’en faire, si ça vous a donné des idées ou autre.

1. Choisir un beau modèle
Je ne suis pas très douée de mes mains, alors je déniche un joli visuel sur internet et je l’imprime. Il faut qu’il soit suffisement grand, parce que ça rétrécit beacoup !

A savoir : 5cm = 2cm


2. Choisir le bon plastique
Il existe différents plastiques : 
  • le tout lisse, à n’utiliser qu’avec des feutres indélébiles
  • le granuleux, à utiliser avec feutres et crayons de couleurs
  • le coloré, jamais utilisé, donc je ne sais pas trop

Je préfère le plastique granuleux. Les crayons de couleurs accrochent mieux et le rendu est plus joli à la fin.


3. Stabiliser le dessin
Il est important de stabiliser le dessin avec sa feuille de plastique, parce que le tout bouge beaucoup. Un bout de scotch ou de masking tape fera l’affaire.



4. Coloriage
Rien de plus simple après, on prend ses crayons de couleurs et on colorie en suivant plus ou moins le modèle. Prenez des libertés ou suivez au trait le modèle, rien n’est obligatoire. ici, j’ai suivi le modèle en prenant quelques libertés au niveau de couleurs. J’ai fait en fonction de ce que j’avais.





A savoir : en passant au four, les couleurs se densifient. Pas de panique si les couleurs vous semblent un peu ternes.

5. Finitions
Une fois que j’ai fait le plus gros, j’enlève le modèle et je termine de colorier les détails. On voit mieux les zones où il manque de la couleur.
On découpe, on fait préchauffer le four à 175° et hop, on enfourne.




6. Cuisson
Ne restez pas loin, une fois le four chaud, le plastique rétréci très vite ! Ne collez pas trop vos créations, car dans le four, le plastique se tord et s’il se colle aux copains, c’est mal parti ! 2 petites minutes suffisent dans mon four.
Ce que je fais une fois que j’ai sorti du four le plastique, je pose un gros livre dessus pour bien aplatir

7. Finitions bis
J’ai décidé de mettre un aimant derrière ma théière pour l’accrocher sur mon frigo et agrandir ma petite collection.
En plus de ma théière j’ai enfourné deux petits lapins, qui sont sortis tout tout tout petits. Je m’y attendais, mais pas autant ^^
J’ai posé deux points de colle pour ensuite les apposer sur des clous de boucles d’oreilles.



En photos quelques autres petites créations !















6 thoughts on “Soyons fous !

  1. Hello Fred !
    Ca ne sent pas du tout le plastique fondu et il n'y a aucune fumée étrange qui se dégage.
    Je viens de faire un petit tour sur internet et rien n'indique que c'est dangereux. Je pense que c'est comme tout, il ne faut pas le laisser 10 min dans ton four. Certains utilisent une sorte de sèche-cheveux à haute température (un truc de bricolo).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *